Les tendances du digital learning à suivre en 2017

A quoi ressemblera la formation elearning en 2017 ? L’année dernière, l’équipe de Solunea vous proposait de découvrir les tendances du digital learning de 2016. Cette année encore, l’équipe vous partage ses prédictions. Pour le digital learning, cette année sera entre autres synonyme de mobilité, de datas et de jeux vidéo.

La thématique des tendances du digital learning sera abordée plus longuement lors de la conférence SoLEARNea, les tendances de la formation digitale organisée par Solunea le mardi 7 mars 2017 chez Nexity.

Le mobile et les réseaux sociaux pour se former à tout moment

 

Bien que le mobile soit présent dans notre quotidien depuis plusieurs années et que les professionnels de la formation ont su prendre cet outil en considération, la France reste relativement en retrait de pays comme la Chine dans la diffusion d’offres de formation mobiles. Mais les mentalités changent en même temps que les nouvelles générations font tomber les barrières entre vie privée et professionnelle.

Les millenials sont donc plus enclins à utiliser leur smartphone pour se former, d’autant plus que le temps manque parfois au travail et que de nombreuses personnes prennent sur leur temps personnel (soir ou weekend) pour se former. La formation n’est d’ailleurs pas forcément liée directement à son emploi mais aussi à la culture et l’enrichissement personnels (apprendre une nouvelle langue, la programmation informatique, etc.). L’avantage du smartphone est qu’il permet aussi de faire des sessions d’apprentissage courtes pendant les temps de pause ou les déplacements en transport en commun.

Dans le cadre de sessions courtes d’apprentissage, on parle alors de micro-learning. Ces cours composés de mini chapitres ou contenus qui ne prennent pas plus de 5 minutes à être effectués se concentrent davantage sur les ressources que sur les cours, avec un objectif unique à chaque chapitre. Ce type de formation est idéal pour les appareils mobiles.

Avec ce décloisonnement entre la vie professionnelle et la vie personnelle et l’utilisation de plus en plus importante du smartphone, une autre tendance émerge : l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre de la formation, aussi bien ceux dédiés à l’entreprise comme Workplace que les historiques comme Facebook. On évolue ainsi vers du social learning afin d’échanger des conseils et ressources ou de discuter en temps réel avec d’autres apprenants. Cela rend la formation plus ludique et plus accessible.

Gamification et réalité virtuelle

 

La gamification a toujours fait partie de la formation, qu’elle ait été physique ou numérique. L’idée de transformer chaque session d’apprentissage en jeu existe depuis de nombreuses années mais ne s’adapte pas (encore) à tous les publics. Les formations destinées aux cadres dirigeants de grandes entreprises n’utilisent pas spécialement la gamification et le public visé est surtout les 25-35 ans.

En revanche, l’arrivée de la réalité virtuelle peut être le coup de boost nécessaire à un déploiement massif de la gamification dans l’univers de l’apprentissage. Bien que le coup du matériel soit encore élevé (il faut un casque de réalité virtuelle et un ordinateur assez puissant pour le supporter), la réalité virtuelle présente de nombreux avantages. Immergés dans un environnement 3D simulé, les apprenants se forment et mettent à exécution leurs nouvelles compétences dans un environnement très proche de la réalité. Une fois sur le terrain, ils sont donc opérationnels plus rapidement et donc plus efficaces.

La gamification présente l’avantage d’être ludique, avec un système de récompense et des commentaires et encouragements immédiats qui motivent les apprenants.

Utilisation des data et automatisation

 

Les big data font désormais partie de notre quotidien et la formation n’échappe pas à la règle. « L’enjeu est aujourd’hui de récolter les datas issues des formations digitales, présentielles, du coaching, du mentorat… afin, in fine, d’adapter les parcours pédagogiques en fonction des besoins de chaque personne », explique le président de Learning Tribes, un groupe international de formation qui offre des solutions d’apprentissage pour accompagner chaque individu dans son développement

Le parcours de l’apprenant est ainsi ultra-personnalisé avec des cours adaptés à chaque profil et une évolution différente pour chacun. Dans ce processus d’utilisation des big data pour proposer des formations accessibles à tout le monde, l’automatisation jouera un rôle primordial. Elle permettra ainsi d’utiliser des algorithmes pour créer du contenu e-learning spécifique à chaque apprenant, de générer des évaluations liées à ce même contenu et de relever les points forts et les points faibles de chaque élève afin d’ajuster automatiquement le contenu d’apprentissage et de créer des leçons différentes selon les niveaux.

Les data et l’automatisation sont donc la prochaine étape vers la mise en place de parcours apprenants spécifiques, individualisés et adaptatifs.

Ces tendances de la formation seront donc à observer lors de l’année en cours et il y a fort à parier que de nouvelles innovations et les offres de formation vont voir le jour cette année. Pour les entreprises spécialisées qui seront capables de prendre la mesur de cette évolution, le succès sera, à coup sûr, au rendez-vous.

NEWSLETTER

Pour vous tenir informé 
de l’actualité de nos publications et nouveautés

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

LA SOCIETE

La société
Nos partenaires
Nos clients

SOLUNEA

28 rue Jean Reboul
30900 Nîmes

04 66 68 28 81

RETROUVEZ NOUS SUR