Quel est le rôle du Digital Learning Manager ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Qui est le Digital Learning Manager et qu’apporte-t-il au service formation des entreprises ? C’est un terme de plus en plus répandu au sein des entreprises et plus particulièrement pour celles qui sont en pleine transformation digitale.

Métier : Digital Learning Manager

Le digital learning manager est un chef de projet qui a pour mission d’inventer et créer des modes de formation innovants au sein d’une entreprise. Pour ce faire, il utilise les nouvelles technologies pour développer l’apprentissage des salariés de l’entreprise pour laquelle il travaille. À l’affût des dernières évolutions du digital learning, il utilise de nombreux outils et codes du digital : Mooc, Spoc, Cooc, Sooc, e-learning, social learning, micro-learning, serious game, reverse mentoring, hackathons… Avant de se lancer corps et âme dans la création d’un module, il devra évidemment déterminer et analyser sa cible. C’est dans une démarche d’open innovation globale que le Digital Learning Manager exercera son métier.

Les clés pour être Digital Learning Manager

Ce responsable de la formation digitale au sein d’une entreprise possède plus d’une corde à son arc. Il possède un profil polyvalent : communication, pédagogie, création, organisation, relationnel, autonomie… Toutes ces compétences doivent être maîtrisées par le Digital Learning Manager. Dans un premier, il doit pouvoir communiquer avec sa direction afin d’exposer ses projets de formation à sa direction. De plus, il doit savoir utiliser tous les moyens de communication mis à sa disposition pour promouvoir ses formations (intranet, réseau social interne, emailing, affichage papier, etc.). Il doit aussi travailler avec de nombreux services : RH, communication, digitale… Sans des notions pédagogiques, le Digital Learning Manager ne pourrait pas être efficace dans son métier ! Il est important de comprendre les codes et les enjeux des nouveaux modes de formation afin de pouvoir exploiter le meilleur de chacun d’entre eux.

Le Digital Learning Manager doit également posséder des qualités non négligeables en marketing. En effet, il doit définir la stratégie globale des modules de formation et il suit (ou réalise) chaque étape de la conception. Il doit aussi pousser les salariés de l’entreprise à ‘consommer’ ses formations. Si le contenu est qualitatif, mais que personne ne souhaite en profiter, le Digital Learning Manager aura perdu son temps !

Il doit également être créatif afin d’innover pour stimuler les apprenants. Il doit redoubler d’attention en ce qui concerne la mise en valeur des contenus grâce au design, à la technologie utilisée, la gamification, etc. Les salariés sont, en règle général, peu motivé par les modules de formation en ligne. Mais grâce à l’œil avisé du Digital Learning Manager, les modules prennent une tout autre forme, pour le plus grand plaisir des salariés et de la direction.

Il est également important de penser à l’après-formation et prévoir un moyen d’évaluation concernant les modules de formation.

Découvrez une infographie que le Digital Learning Manager

Crédit photo

Vous pourriez être intéressé