E‑learning : nouvelle norme de l’apprentissage

Formation digitale

3 minutes

E‑learning : nouvelle norme de l’apprentissage

Solunea

Que ce soit au sein de l’enseignement clas­sique, des écoles 100% digi­tal ou au sein des entre­prises, le e‑learning est com­plè­te­ment inté­gré dans le quo­ti­dien de nom­breux fran­çais. Bien que les États-Unis occupent 53% du mar­ché mon­dial du e‑learning en 2017, la France com­mence peu à peu à s’ouvrir à ce mode de for­ma­tion. Le e‑learning devient donc une norme dans de nom­breux sec­teurs et de nom­breuses entreprises.

Pourquoi le e‑learning est-il populaire ?

Le e‑learning s’adapte par­fai­te­ment aux habi­tudes actuelles des appre­nants. Besoin d’instantanéité, rapi­di­té, connec­té, mobile… Le e‑learning peut ras­sem­bler tous ces avan­tages grâce à des for­ma­tions qui uti­lisent judi­cieu­se­ment toutes les nou­velles tech­no­lo­gies du digi­tal lear­ning. A savoir :

-      Le microlearning

Le micro­lear­ning est très popu­laire, car les appre­nants peuvent apprendre sur leur mobile grâce à des modules courts, mais pour­tant effi­caces ! Les appre­nants peuvent se for­mer quand ils le sou­haitent et où ils le sou­haitent, c’est un véri­table avantage.

- Le social learning

Ce mode d’apprentissage uti­lise les outils digi­taux de la for­ma­tion (e‑learning, classe vir­tuelle, MOOC, …) et per­met aux appre­nants d’apprendre de manière col­la­bo­ra­tive. Les appre­nants se sentent donc moins seuls face à leur appren­tis­sage. C’est un mode d’apprentissage hori­zon­tal très engageant.

-      Les chatbots

Les chat­bots sont très popu­laires notam­ment pour apprendre une langue étran­gère. Que ce soit sur Face­book Mes­sen­ger ou sur une pla­te­forme dédiée, les chat­bot séduisent énor­mé­ment. Ils sont faciles à com­prendre et à prendre en main, dis­po­nible 7j/7 et 24h/24… Ce sont de véri­table de par­te­naires d’apprentissage.

-      L’adaptive learning

L’adaptive lear­ning est de plus en plus uti­li­sée par les entre­prises, car ce mode d’apprentissage per­met d’identifier et de com­bler les fai­blesses aux­quelles les appre­nants sont confron­tés et, plus impor­tants encore, de les cor­ri­ger en moi­tié moins de temps que l’apprentissage tra­di­tion­nel. Les for­ma­tions sont donc plus effi­caces au niveau individuel.

-      Les serious games

Apprendre tout en s’amusant, c’est la devise des serious games. Grâce à des mises en scène sous forme de jeu les appre­nants peuvent apprendre de façon ludique. C’est éga­le­ment un mode d’apprentissage popu­laire auprès des apprenants.

E‑learning : pourquoi certaines entreprises sont-elles frileuses ?

Cer­taines entre­prises ont peur de se jeter dans le grand bain : com­bien coûte le déve­lop­pe­ment d’une for­ma­tion e‑learning ? Com­ment coûte l’achat d’un logi­ciel ? Com­ment de temps prend la réa­li­sa­tion ? Tant de ques­tion qui pour­tant ont des réponses simples.

Il existe en effet des logi­ciels très simples et peu coû­teux qui per­mettent de créer des modules e‑learning en quelques minutes. Par exemple, Tha­leia per­met de créer un module e‑learning pas à pas à l’aide d’un fichier Excel. Vous n’avez qu’à ren­trer vos infor­ma­tions dans le docu­ment et le module est ensuite géné­ré automatiquement.

Bien sûr, l’entreprise peut faire le choix d’externaliser la créa­tion de la for­ma­tion e‑learning par manque de temps et de com­pé­tences pédagogiques.

Pour ter­mi­ner, notez que tous les appre­nants ne sont pas faits pour ce type de for­ma­tion ! Cer­tains devront être plus accom­pa­gnés que d’autres, tant dans la prise en main des outils de for­ma­tion que dans les méthodes d’apprentissage. Cha­cun doit pou­voir trou­ver son rythme et deman­der de l’aide à une per­sonne com­pé­tente. C’est l’un des avan­tages du e‑learning : le sui­vi en temps réel de l’apprentissage individuel.

Pho­to by Kata­ri­na Milo­se­vic on Uns­plash