Handicap : rendre sa formation e‑learning accessible avec Thaleia

Formation digitale

5 minutes

Handicap : rendre sa formation e‑learning accessible avec Thaleia

Solunea

Le saviez-vous ? Entre 10 et 20 % de la popu­la­tion est en situa­tion de han­di­cap. En France, les entre­prises de plus de 20 sala­riés ont l’obligation d’employer des per­sonnes han­di­ca­pées dans une pro­por­tion d’au moins 6%.

Pour ces per­sonnes, la per­cep­tion, la com­pré­hen­sion, et l’interaction avec les conte­nus de for­ma­tion peuvent être dimi­nuées. Pour com­pen­ser ces freins pour l’accès aux conte­nus de for­ma­tion, et de manière géné­rale aux pages Web, les exi­gences aux­quelles les conte­nus doivent se confor­mer ont été for­mu­lées sous forme de standards.

L’initiative inter­na­tio­nale du W3C, la Web Acces­si­bi­li­ty Ini­tia­tive, a émis un stan­dard (WCAG 2.0), nor­ma­li­sé depuis par ISO/CEI 40500 :2012.

En France, les ser­vices de l’État ont l’obligation légale de rendre acces­sibles toutes leurs com­mu­ni­ca­tions publiques ; cette obli­ga­tion est ados­sée au Réfé­ren­tiel Géné­ral d’Ac­ces­si­bi­li­té pour les Admi­nis­tra­tions(RGAA), qui est un cadre métho­do­lo­gique et un réfé­ren­tiel tech­nique per­met­tant de véri­fier la confor­mi­té avec le stan­dard WCAG 2.0.

Se confor­mer au RGAA per­met donc de s’assurer que les conte­nus de for­ma­tion seront acces­sibles au plus grand nombre.

Tha­leia vous per­met de pro­duire des conte­nus de for­ma­tion conforme au RGAA. Voyons comment.

Comment Thaleia prend en compte l’accessibilité ?

Pour se confor­mer aux exi­gences du RGAA, le code HTML des écrans géné­rés par Tha­leia a été modi­fié pour être com­pa­tible avec les lec­teurs d’écran (syn­thèse vocale ou plage braille), pour être consul­té sans sou­ris, et pour faci­li­ter les adap­ta­tions des tailles de texte ou des contrastes par le navi­ga­teur et le sys­tème d’exploitation. Ces modi­fi­ca­tions sont invi­sibles, mais sont le socle tech­nique qui per­met l’accessibilité.

D’autre part, deux fonc­tions ont été ajou­tées au menu de navi­ga­tion des contenus :

La pre­mière fonc­tion « Affi­cher les cou­leurs contras­tées » est une fonc­tion qui per­met d’augmenter for­te­ment les contrastes des cou­leurs, afin de prio­ri­ser la lisi­bi­li­té des textes et des inter­faces, au détri­ment du choix ini­tial des cou­leurs de la charte graphique :

La seconde fonc­tion « Chan­ger pour le mode acces­sible » per­met, pour cer­tains écrans, de rem­pla­cer une inter­ac­tion basée sur la sou­ris par une inter­ac­tion basée sur le cla­vier. Si la fonc­tion est acti­vée, alors les écrans d’apports (« Titrage », « Défi­ni­tion », « Déve­lop­pe­ment », etc.) ne seront pas impac­tés, mais les écrans d’activité tels que « Asso­cier » ou « Entou­rer » seront pré­sen­tés dif­fé­rem­ment : le conte­nu (ques­tions et pro­po­si­tions) sera le même, mais la réponse pour­ra être faite par l’apprenant exclu­si­ve­ment au cla­vier, au lieu de la sou­ris. Par exemple :

Quelles conséquences pour la création de contenus ?

Si Tha­leia prend en compte auto­ma­ti­que­ment la plu­part des contraintes per­met­tant d’assurer l’accessibilité des conte­nus, sachez qu’il reste une par­tie d’exigences qui dépend du conte­nu tex­tuel sai­si dans le fichier Excel. Les per­sonnes qui rem­plissent le fichier Excel dans le but de pro­duire un conte­nu acces­sible doivent donc por­ter atten­tion aux trois points suivants :

1/ Pour les illus­tra­tions qui portent du sens, c’est-à-dire les illus­tra­tions qui ne sont pas uni­que­ment déco­ra­tives, mais qui contiennent une infor­ma­tion qui doit être por­tée à l’attention de l’apprenant, il doit exis­ter une trans­crip­tion tex­tuelle. Cette trans­crip­tion sera invi­sible à l’écran pour une consul­ta­tion clas­sique, mais sera uti­li­sée par cer­tains appre­nants lors de la consul­ta­tion avec un lec­teur d’écran.

2/ Pour les vidéos, une trans­crip­tion tex­tuelle doit être ren­due dis­po­nible à tous. Elle sera acces­sible à la demande lors de la consul­ta­tion de l’écran vidéo.

3/ Enfin, l’écran « Réponse ouverte » (texte à com­plé­ter), bien qu’accessible, peut pré­sen­ter une ergo­no­mie un peu com­plexe dans cer­tains cas de lec­ture avec un cla­vier et un lec­teur d’écran. Il est donc recom­man­dé de le rem­pla­cer, dans la mesure du pos­sible, par d’autres types d’activités.

Pour prendre en compte les deux pre­mières recom­man­da­tions, il est néces­saire de sai­sir de nou­velles infor­ma­tions dans le fichier Excel : les textes alter­na­tifs des illus­tra­tions et les trans­crip­tions des vidéos. Afin de ne pas alour­dir inuti­le­ment le modèle de fichier Excel pour les per­sonnes qui ne sou­haitent pas sai­sir ces infor­ma­tions, nous avons gar­dé tel quel le modèle de fichier Excel par défaut, et nous avons créé un autre modèle, qui lui per­met de sai­sir ces infor­ma­tions complémentaires.

Si vous sou­hai­tez sai­sir les textes alter­na­tifs des illus­tra­tions et les trans­crip­tions des vidéos, vous pou­vez donc télé­char­ger un modèle de fichier Excel en ver­sion accessible :

Vous aurez alors accès aux nou­velles cel­lules pour ces saisies :

Per­mettre à tous d’ac­cé­der à vos conte­nus ne vous demande donc que la sai­sie de quelques infor­ma­tions com­plé­men­taires, Tha­leia s’oc­cupe du reste. Alors fran­chis­sez le pas !

Pho­to by Robert Rug­gie­ro on Uns­plash