Pourquoi utiliser une classe virtuelle pour former vos salariés ?

Formation digitale

4 minutes

Pourquoi utiliser une classe virtuelle pour former vos salariés ?

Solunea

La classe vir­tuelle séduit de plus en plus, car elle change les codes de la for­ma­tion à dis­tance. Contrai­re­ment à ce que l’ont peut pen­ser, les inter­ac­tions sont plus nom­breuses à dis­tance et le for­ma­teur suit plus faci­le­ment son scé­na­rio péda­go­gique donc est plus effi­cace ! Alors pour­quoi la classe vir­tuelle per­met aux appre­nants d’as­si­mi­ler des notions plus faci­le­ment et de façon inter­ac­tive ? Et pour­quoi est-il béné­fique de l’in­té­grer à vos formations ?

Dynamisez vos formations avec la classe virtuelle

Être der­rière son ordi­na­teur, ça peut paraitre assez peu dyna­mique à pre­mière vue. Mais détrom­pez-vous ! La classe vir­tuelle est pour­tant un excellent moyen de dyna­mi­ser vos for­ma­tions, car vous pou­vez échan­ger avec votre for­ma­teur et d’autres per­sonnes en live après avoir réa­li­sé des exer­cices et quiz. Il est pos­sible d’al­lier d’autres tech­niques d’ap­pren­tis­sage tels que des petites ses­sions en pré­sen­tiel afin de créer des liens avec les autres appre­nants et le for­ma­teur. De plus, l’ap­pre­nant reste constam­ment à l’af­fut car il se passe tou­jours quelque chose sur son écran. Que ce soit à tra­vers un quiz ou des ques­tions de ces cama­rades, l’ap­pre­nant est sti­mu­lé par l’as­pect com­mu­nau­taire de ces ses­sions. La classe vir­tuelle offre un éven­tail d’op­tion qui rend son usage fluide et inter­ac­tif com­pa­ré à une simple visio­con­fé­rence. Tous les par­ti­ci­pants peuvent par exemple ‘lever la main’ pour poser une ques­tion, uti­li­ser un tableau blanc et des outils de mar­quages vir­tuels, dans le chat il est pos­sible de mettre des liens hyper­textes pour consul­ter des pages inter­net ou télé­char­ger des docu­ments, faire des exer­cices ensemble à dis­tance, etc.

La classe virtuelle communautaire

La classe vir­tuelle per­met en effet de suivre une for­ma­tion à dis­tance en temps réel depuis n’im­porte quel endroit. C’est donc un moyen de connec­ter des acteurs de la for­ma­tion ins­tan­ta­né­ment dans une salle de classe vir­tuelle. Quelques minutes suf­fisent pour que les appre­nants se sentent à l’aise et sur­tout plon­gé dans for­ma­tion vivante puis­qu’on y retrouve tous les codes de la for­ma­tion clas­sique : tableau blanc, poin­teur visuel, par­tage d’écran et de docu­ments, mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née, etc. Après la for­ma­tion, le for­ma­teur peut conti­nuer d’é­chan­ger avec les appre­nants, mais sur­tout ils peuvent échan­ger entre eux via chat ou visio ! On peut donc aisé­ment l’as­si­mi­ler à du social lear­ning, puisque tous les codes sont respectés.

O’clock est une école par comme les autres pour deve­nir déve­lop­peur web. Elle est dif­fé­rente des écoles dites clas­sique, puisque qu’elle ne pro­pose qu’une seule for­ma­tion en télé­pré­sen­tiel. L’é­cole ne dis­pose pas de locaux et les élèves sont dis­per­sés à tra­vers la France pour suivre cette for­ma­tion. O’clock c’est 5 mois de for­ma­tion à un rythme très sou­te­nu où l’étudiant se plonge dans les cours sous forme de classe vir­tuelle, ani­més chaque jour par des for­ma­teurs. Leur force ? “L’accompagnement humain allié au confort de l’apprentissage à la mai­son… et en chaussons !”

Le rôle du formateur dans la classe virtuelle

Le for­ma­teur joue évi­dem­ment un rôle cen­tral dans une for­ma­tion. Cepen­dant dans le cas de la classe vir­tuelle, le for­ma­teur n’est pas le seul à avoir une place impor­tante. En effet, ces classes sont coa­ni­mées afin qu’une per­sonne puisse gérer l’en­voi des quiz toutes les 4 à 5 minutes et des jingles afin de bien ponc­tuer la ses­sion de for­ma­tion. Cette per­sonne est aus­si en charge des prises de paroles et des ques­tions du côté des appre­nants grâce à un chat. C’est lui qui s’as­sure que le fil rouge de la for­ma­tion est bien res­pec­té, elle n’in­ter­vient pas direc­te­ment dans la classe vir­tuelle mais elle est pour­tant essen­tielle au dyna­misme glo­bal de la for­ma­tion. Le for­ma­teur lui peut se concen­trer sur l’a­ni­ma­tion du module sans devoir pen­ser à l’as­pect technique.

Uti­li­ser la classe vir­tuelle de façon ingé­nieuse peut faire des miracles sur une équipe qui est par exemple dis­sé­mi­née aux quatre coins de la France. La classe vir­tuelle c’est la preuve que même à dis­tance, vous pou­vez créer inter­agir en temps réel grâce à tous les outils et apprendre ! Vous n’êtes tou­jours pas convain­cu ? Consul­tez notre article sur les avan­tages et incon­vé­nients de la classe virtuelle.

Pho­to : pixabay.com