Formation digitale

3 minutes

Quand la formation des salariés devient plus transversale au sein de l’entreprise

Solunea

Les for­ma­tions évo­luent indé­nia­ble­ment grâce au digi­tal… Mais glo­ba­le­ment, on note que les for­ma­tions deviennent éga­le­ment de plus en plus trans­ver­sales : chaque sala­rié se forme en réa­li­té tout au long de sa vie à tra­vers des lec­tures, des vidéos, des confé­rences… Alors com­ment l’en­tre­prise peut-elle prendre en compte la for­ma­tion trans­verse et conti­nue qui se déve­loppe de plus en plus avec le digital ?

La transversalité des formations

Les sala­riés sont ame­nés à se for­mer quo­ti­dien­ne­ment sur des sup­ports très divers et par­fois en dehors du par­cours ini­tial pré­vu par l’entreprise. C’est pour­quoi les lec­tures, la trans­mis­sion de com­pé­tences entre pairs, les confé­rences, les vidéos, etc. doivent être comp­ta­bi­li­sées et ana­ly­sées dans une logique de trans­ver­sa­li­té des for­ma­tions. Au-delà de cal­cu­ler de manière plus juste la for­ma­tion réel­le­ment effec­tuée par les sala­riés, l’a­na­lyse de ces don­nées d’ap­pren­tis­sage per­met éga­le­ment de pro­po­ser des for­ma­tions plus per­ti­nentes et adap­tées aux goûts et aux besoins des salariés.

Pour être en mesure de s’a­dap­ter à un contexte concur­ren­tiel chan­geant, les entre­prises doivent encou­ra­ger la curio­si­té et l’a­gi­li­té des pro­fils. Il est donc aujourd’­hui indis­pen­sable que l’en­tre­prise soit elle même force de pro­po­si­tion sur des nou­veaux types de conte­nus péda­go­giques. Par exemple, la chaîne You­tube TEDx Talks met en ligne des confé­rences ani­mées par des per­sonnes ins­pi­rantes venues du monde entier. Une excel­lente façon pour pous­ser sa réflexion sur cer­tains sujets.

Autre exemple, Open­class­room pro­pose des ses­sions de cours en ligne ‑gra­tuits ou non- dans de nom­breux domaines. Cette solu­tion peut-être per­ti­nente pour for­mer rapi­de­ment des sala­riés sur des besoins spécifiques.

La trans­ver­sa­li­té per­met de mieux se for­mer et plus sou­vent. Elle per­met aux appre­nants de trou­ver un mode d’ap­pren­tis­sage conti­nu adap­té aux chan­ge­ments éco­no­miques rapides aux­quels doit faire face l’en­tre­prise. Elle per­met d’a­dap­ter de manière indi­vi­duelle les moyens de for­ma­tion tout en per­met­tant d’ acqué­rir des com­pé­tences com­munes. Si cer­tains pré­fé­re­ront suivre des confé­rences vidéos sur You­Tube, d’autres pré­fé­rons lire des ebooks. Les avan­tages sont nom­breux, mais le défi de la trans­ver­sa­li­té réside dans l’analyse et l’utilisation des don­nées de for­ma­tions. C’est pour­quoi la norme xAPI devient une réfé­rence dans ce secteur.

La norme xAPI

Cette norme est très lar­ge­ment uti­li­sée dans le monde du e‑learning et sur de nom­breux LMS. En effet, la norme xAPI souffle un véri­table vent d’air frais sur le e‑learning car elle per­met d’apporter un véri­table renou­veau dans l’évaluation des for­ma­tions e‑learning clas­sique, mais aus­si trans­ver­sale. En effet, ce stan­dard intègre, recon­naît, com­mu­nique et enre­gistre les infor­ma­tions issues du mobile lear­ning, des simu­la­tions, des serious games, du social lear­ning, de l’offline lear­ning, col­la­bo­ra­tive lear­ning, etc.

Un score LRS (Lear­ning Record Store) est ensuite enre­gis­tré et inté­gré à un LMS.

Par exemple, notre outil Tha­leia uti­lise la norme xAPI. Elle per­met de :

  • Tra­duc­tion en temps réel SCORM / xAPI
  • Tra­cker en temps réel et en temps différé
  • Syn­chro­ni­sa­tion entre LRS
  • Péren­ni­té des don­nées (export JSON)

Tes­tez Tha­leia gra­tui­te­ment pen­dant 15 jours.

Pho­to by JESHOOTS.COM on Uns­plash