Blended Learning : le meilleur compromis ?

Formation digitale

4 minutes

Blended Learning : le meilleur compromis ?

Solunea

Bien que le digi­tal lear­ning soit bien ancré dans les habi­tudes des ser­vices for­ma­tions des entre­prises. Ces der­nières peuvent par­fois être réti­centes à l’introduction de for­ma­tion 100% digi­tale… La rai­son ? Le manque de contact humain lors de l’apprentissage. Le blen­ded lear­ning arrive à point nom­mé pour faire oublier ce frein. Décou­vrez le blen­ded lear­ning et pour­quoi c’est un bon compromis.

Qu’est-ce que le blended learning ?

Le blen­ded lear­ning est un mode d’ap­pren­tis­sage mixte qui asso­cie le eLear­ning et la for­ma­tion pré­sen­tielle. Dans ce type de for­ma­tion, l’ap­pre­nant alterne entre des ses­sions à dis­tance en ligne et des ses­sions en face à face avec le for­ma­teur. C’est un modèle qui plaît, car il allie par­fai­te­ment les avan­tages des deux modes de for­ma­tion sans faire face aux incon­vé­nients. Les for­ma­tions en blen­ded lear­ning com­mencent sou­vent par une ou des inter­ven­tions en pré­sen­tiel et les appre­nants sont ensuite en auto­no­mie ou semiau­to­no­mie en e‑learning. Une ses­sion pré­sen­tielle est sou­vent ajou­tée pour vali­der les acquis.

 

Pourquoi le blended learning plaît-il autant ?

Le blen­ded lear­ning plaît car dans ce type de for­ma­tion, l’apprenant est pla­cé au cœur de pro­ces­sus de for­ma­tion. Il se sent plus moti­vé et impli­qué ce qui booste son appren­tis­sage. En effet, grâce aux ses­sions de for­ma­tion pré­sen­tielles, le for­ma­teur peut ras­su­rer l’apprenant en cas de doute ain­si que répondre à ses inter­ro­ga­tions. L’apprenant est donc confiant et moti­vé lors de la période d’apprentissage en ligne. Le for­ma­teur orga­nise sou­vent une autre ses­sion pré­sen­tielle à la fin de la for­ma­tion afin de vali­der les acquis, mettre en pra­tique et répondre aux éven­tuelles ques­tions. Mais il n’y a pas de règle en blen­ded lear­ning ! Vous pou­vez ponc­tuer vos for­ma­tions d’autant de ses­sions pré­sen­tielles que vous le sou­hai­tez. Les ses­sions pré­sen­tielles sont des moments pri­vi­lé­giés où le for­ma­teur est à l’écoute et où l’apprenant échange avec ses col­lègues. Il y a une véri­table inter­ac­ti­vi­té entre tous les interlocuteurs.

 

L’apprenant se sent éga­le­ment gui­dé par le for­ma­teur et le rythme de ces ses­sions. C’est le for­ma­teur qui choi­sit les thèmes abor­dés en pré­sen­tiel et ceux abor­dés en e‑learning. L’apprenant a éga­le­ment l’avantage de pou­voir choi­sir son lieu d’apprentissage.

Voici les avantages que nous avons pu identifier :

  • Appren­tis­sage pro­gres­sif au rythme de chacun
  • Per­son­na­li­sa­tion des par­cours de formation
  • Cen­tra­li­sa­tion des sup­ports de formation
  • Flexi­bi­li­té des cré­neaux d’apprentissage
  • For­ma­tion plus effi­cace et rapide
  • L’apprenant est acteur de sa formation

 

Quel modèle de blended learning choisir ?

Michael B. Horn de l’institut Clay­ton Chris­ten­sen a iden­ti­fié 4 modes d’apprentissage courant :

 

 

Modèle de rota­tion : les appre­nants échangent entre des postes de tra­vail édu­ca­tifs dans la classe et à l’extérieur.
Modèle flexible : sous forme d’autoformation, les appre­nants se forment à par­tir de source trou­vée sur inter­net et le for­ma­teur répond aux ques­tions selon les besoins.
Modèle à la carte : très adap­tif, ce mode de for­ma­tion per­met aux appre­nants de choi­sir entre des cours en ligne, à la mai­son ou au tra­vail en plus des cours e‑Learning.
Modèle vir­tuel enri­chi 
: l’enseignement se fait majo­ri­tai­re­ment à dis­tance et il est com­bi­né à des ses­sions pré­sen­tielles ponctuelles.

 

Le blen­ded lear­ning semble donc être le com­pro­mis idéal pour for­mer ses sala­riés à de nou­velles com­pé­tences. C’est un mode de for­ma­tion adap­tif qui per­met aux appre­nants d’apprendre dans de bonnes condi­tions. Avez-vous déjà mis en place des for­ma­tions blen­ded lear­ning au sein de votre entreprise ?

Pho­to by Ian Schnei­der on Uns­plash