Blended Learning : le meilleur compromis ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Bien que le digital learning soit bien ancré dans les habitudes des services formations des entreprises. Ces dernières peuvent parfois être réticentes à l’introduction de formation 100% digitale… La raison ? Le manque de contact humain lors de l’apprentissage. Le blended learning arrive à point nommé pour faire oublier ce frein. Découvrez le blended learning et pourquoi c’est un bon compromis.

Qu’est-ce que le blended learning ?

Le blended learning est un mode d’apprentissage mixte qui associe le eLearning et la formation présentielle. Dans ce type de formation, l’apprenant alterne entre des sessions à distance en ligne et des sessions en face à face avec le formateur. C’est un modèle qui plaît, car il allie parfaitement les avantages des deux modes de formation sans faire face aux inconvénients. Les formations en blended learning commencent souvent par une ou des interventions en présentiel et les apprenants sont ensuite en autonomie ou semiautonomie en e-learning. Une session présentielle est souvent ajoutée pour valider les acquis.

Pourquoi le blended learning plaît-il autant ?

Le blended learning plaît car dans ce type de formation, l’apprenant est placé au cœur de processus de formation. Il se sent plus motivé et impliqué ce qui booste son apprentissage. En effet, grâce aux sessions de formation présentielles, le formateur peut rassurer l’apprenant en cas de doute ainsi que répondre à ses interrogations. L’apprenant est donc confiant et motivé lors de la période d’apprentissage en ligne. Le formateur organise souvent une autre session présentielle à la fin de la formation afin de valider les acquis, mettre en pratique et répondre aux éventuelles questions. Mais il n’y a pas de règle en blended learning ! Vous pouvez ponctuer vos formations d’autant de sessions présentielles que vous le souhaitez. Les sessions présentielles sont des moments privilégiés où le formateur est à l’écoute et où l’apprenant échange avec ses collègues. Il y a une véritable interactivité entre tous les interlocuteurs.

L’apprenant se sent également guidé par le formateur et le rythme de ces sessions. C’est le formateur qui choisit les thèmes abordés en présentiel et ceux abordés en e-learning. L’apprenant a également l’avantage de pouvoir choisir son lieu d’apprentissage.

Voici les avantages que nous avons pu identifier :

  • Apprentissage progressif au rythme de chacun
  • Personnalisation des parcours de formation
  • Centralisation des supports de formation
  • Flexibilité des créneaux d’apprentissage
  • Formation plus efficace et rapide
  • L’apprenant est acteur de sa formation

Quel modèle de blended learning choisir ?

Michael B. Horn de l’institut Clayton Christensen a identifié 4 modes d’apprentissage courant :

Modèle de rotation : les apprenants échangent entre des postes de travail éducatifs dans la classe et à l’extérieur.
Modèle flexible : sous forme d’autoformation, les apprenants se forment à partir de source trouvée sur internet et le formateur répond aux questions selon les besoins.
Modèle à la carte : très adaptif, ce mode de formation permet aux apprenants de choisir entre des cours en ligne, à la maison ou au travail en plus des cours e-Learning.
Modèle virtuel enrichi 
: l’enseignement se fait majoritairement à distance et il est combiné à des sessions présentielles ponctuelles.

Le blended learning semble donc être le compromis idéal pour former ses salariés à de nouvelles compétences. C’est un mode de formation adaptif qui permet aux apprenants d’apprendre dans de bonnes conditions. Avez-vous déjà mis en place des formations blended learning au sein de votre entreprise ?

Photo by Ian Schneider on Unsplash

Vous pourriez être intéressé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *