Les bots sont-ils la nouvelle tendance phare du digital learning ?

Formation digitale

4 minutes

Les bots sont-ils la nouvelle tendance phare du digital learning ?

Solunea

Alors que le digi­tal lear­ning est désor­mais entré dans les habi­tudes d’un bon nombre d’ap­pre­nants, l’u­ti­li­sa­tion des bots dans l’ap­pren­tis­sage n’est pas encore tout à fait démo­cra­ti­sée. A quoi servent ces bots qui favo­risent l’ap­pren­tis­sage ? Quel est leur ave­nir et vont-ils séduire les pro­fes­sion­nels de la for­ma­tion digitale ?

Définition d’un Bot

On voit ce terme un peu par­tout sur le web en ce moment… mais, que veut-il vrai­ment dire ? Bot est l’a­bré­via­tion du mot roBOT, qui se défi­nit par un outil qui aide les uti­li­sa­teurs à accom­plir des tâches faci­le­ment auto­ma­ti­sées. La ten­dance est aux bots vir­tuels tels que les cha­bots : vous pen­sez «par­ler» à un humain, mais vous ne l’êtes pas. C’est en réa­li­té un ser­vice auto­ma­ti­sé qui peut com­prendre ce que vous écri­vez. Il existe aus­si des assis­tants vir­tuels puis­sants qui sont capables de répondre à vos ques­tions, de vous en poser, et de vous accom­pa­gner de façon inter­ac­tive et contex­tuelle.  Mais les bots peuvent aus­si être phy­siques. On compte alors 3 caté­go­ries : huma­noïdes, robo­tique ou encore de téléprésence !

 

 

Les bots et la formation

Les ini­tia­tives sont encore rares ! Les plus cou­rantes sont pour apprendre une langue étran­gère, car le dia­logue semble être la clé pour un appren­tis­sage rapide et fluide. Les plus ? Les bots sont dis­po­nibles 24h/24 et 7j/7, ils enre­gistrent les conver­sa­tions et sont capables de les ana­ly­ser pour vous faire pro­gres­ser rapi­de­ment dès que l’en­vie de chat­ter vous prend !

→ Décou­vrez Andy pour apprendre l’an­glais ain­si que Mond­ly et Duo­lin­guo pour l’an­glais ain­si que d’autres langues.

Les enfants ne sont pas oubliés dans cette fré­né­sie des bots d’ap­pren­tis­sage ! On le sait, ils ont cette capa­ci­té d’ap­prendre très rapi­de­ment quelque chose, c’est pour cela qu’il existe énor­mé­ment de robots édu­ca­tifs mis à leur dis­po­si­tion. L’i­ni­tia­tion à la pro­gram­ma­tion infor­ma­tique dès le plus jeune âge étant deve­nue impor­tante dans le milieu sco­laire, de nou­veau bots voit le jour pour apprendre en s’a­mu­sant à tous âges !

→ Décou­vrez les robots Bee­bot, Dash, Ozo­bot, Thy­mio et Cubet­to

Pourquoi utiliser des bots dans l’apprentissage ?

On le sait, l’adap­tive lear­ning est une ten­dance phare du digi­tal lear­ning. En effet, les appre­nants ain­si que les chefs de pro­jet e‑learning recherchent de la per­son­na­li­sa­tion au coeur de leur for­ma­tion. Grâce au Big Data, des tonnes d’in­for­ma­tions peuvent être col­lec­tées et ana­ly­sées : le pro­fil, les éva­lua­tions, les don­nées de navi­ga­tions, etc. Ce sont ces don­nées qui per­mettent la per­son­na­li­sa­tion d’un module de for­ma­tion en fonc­tion des objec­tifs, du niveau (com­pé­tences, lacunes…) et au temps accor­dé. Et les bots dans tout ça ? Ces der­niers sont créés grâce à une intel­li­gence arti­fi­cielle qui per­met­trait d’al­ler encore plus loin dans l’a­dap­tive lear­ning et ain­si adap­ter ins­tan­ta­né­ment la for­ma­tion en fonc­tion de l’ap­pre­nant. Le module e‑learning serait plus ani­mé et personnalisé.

Comment programmer un bot ?

Les bot ont le vent en poupe, alors deve­nez acteur de cette ten­dance et créez votre chat­bot en deux temps trois mou­ve­ments grâce à quelques outils simple d’u­ti­li­sa­tion. Vous pour­rez l’in­té­grer à dif­fé­rentes appli­ca­tions tels que Mes­sen­ger ou Slack ain­si que votre site inter­net, vos emails, vos sms, etc.

Tes­tez la puis­sance des bots :

→ Décou­vrez Bot­si­fy, Chat­fuel, Motion, FlowXO, Smooch

 

 

Qu’ils soient en ligne ou phy­sique, ils n’ont pas fini de faire par­ler d’eux et leurs pos­si­bi­li­tés sont infi­nies dans le digi­tal lear­ning ! Si le déve­lop­pe­ment de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle conti­nue sur sa lan­cée et qu’il est mêlé à toutes les nou­velles tech­no­lo­gies qui naissent… On peut espé­rer voir dans quelques années des bots capables de réa­li­ser des tâches très com­pli­quées, incluant un nombre infi­ni de variables pour ain­si adap­ter l’ap­pren­tis­sage à chaque appre­nant. Cepen­dant, une ques­tion sub­siste : les appre­nants sont-ils prêts à apprendre avec un robot en délais­sant le côté humain de l’apprentissage ?

Cré­dit pho­to : Pixabay.com